Text Size:
  • A
  • A
  • A

Le paradis sur terre: les participants du congrès reçoivent la grâce de la Divine liturgie

Dans une liturgie catholique orientale empreinte de beauté et de révérence, assortie de chants et de solennité, les Chevaliers de Colomb ont souligné leur récente expansion en Ukraine et ont exprimé leur solidarité avec le peuple de ce pays, lequel souffre des affres de la guerre depuis les dernières années.

La Divine liturgie de saint Jean Chrysostome était célébrée mercredi matin, le 5 août, à l’occasion du Congrès suprême qui se déroule à Philadelphie. La liturgie pour l’avant-fête de la Transfiguration de notre Seigneur a été célébrée par Mgr Stefan Soroka, archevêque de l’archéparchie catholique ukrainienne de Philadelphie, qui est le Métropole des catholiques ukrainiens aux États-Unis. Plusieurs cardinaux, évêques et prêtres présents pour le congrès agissaient en tant que concélébrants.

Le chœur du Sanctuaire national ukrainien de la Sainte-Famille, de Washington, D.C., a assuré l’animation musicale durant la messe.

Les liturgies orientales sont marquées par de nombreuses litanies, désignées comme étant « grande » et « petite », des hymnes au Christ et à la Vierge, et la répétition d’intercessions. Le sanctuaire est décoré de nombreuses icônes riches de symbolisme et conçues pour mettre les fidèles en relation étroite et immédiate avec Dieu et les saints. La communion est offerte sous les deux espèces, avec l’hostie trempé dans le sang précieux et placé par une cuillère sainte dans la bouche ouverte du communiant.

Dans son homélie, Mgr Soroka déclara qu’il existe 23 Églises orientales catholiques en communion avec le pape, et 18 d’entre elles sont établies aux États-Unis. La légitimité et l’importance des Églises orientales et de leurs liturgies ont été de nouveau soulignée par le Concile Vatican II et ont été soutenues par des déclarations et des documents émis par les papes depuis, d’affirmer l’archevêque. Un thème commun de la théologie orientale est le fait que Dieu s’est fait homme afin que l’homme puisse débuter sur terre une transfiguration dans la vie de Dieu, observa-t-il.

« Mes frères et sœurs dans le Christ, chacun d’entre nous débute, à partir du moment de notre baptême, son parcours de transformation et de transfiguration sur cette voie de la divinisation, » affirma-t-il. « À ce moment, nous avons été baptisés dans le Christ et placés en lui. Nous commençons à faire l’expérience d’une union avec Dieu qui est réelle et qui transforme, alors que nous, en tant qu’humains, commençons à acquérir le manteau de la divinité. »

Il poursuivit en mentionnant que « D’une manière spéciale, les hommes qui ont choisi de devenir membres des Chevaliers de Colomb, à la suite de notre fondateur, l’abbé Michael McGivney, font également l’expérience d’une transformation spéciale, alors qu’ils sont transfigurés sur le chemin de la divinisation. »

Lorsqu’il était un pasteur, affirma-t-il à l’assemblée, un Conseil des Chevaliers de Colomb a été formé dans sa paroisse. Il remarqua comment les hommes dont la pratique de la foi était faible étaient devenus forts et actifs. Des hommes timides et réservés devinrent des leaders audacieux. La paroisse a été transformée par le témoignage et le travail des Chevaliers, poursuivit-il.

« La puissance de la prière fraternelle et des œuvres charitables, dans une atmosphère d’unité et d’amour patriotique pour Dieu, l’Église et le pays ont transformé ces hommes et leur famille, » d’affirmer Mgr Soroka. « Ils ont commencé à mener une vie en union avec un Dieu qui les aime inconditionnellement. »

La puissance des Chevaliers s’est manifestée de manière évidente dans la transformation des hommes en Ukraine, où l’Ordre est actif depuis les dernières années. Particulièrement remarquable fut la portée caritative et spirituelle de l’action des Chevaliers envers ceux qui ont souffert des violences récentes survenues dans ce pays, ajouta-t-il.

« Personnellement, je sais que la qualité de vie de milliers de personnes en Ukraine – dont les personnes blessées ou atteintes de séquelles psychologiques des suites de la guerre – a été améliorée par l’aide humanitaire généreuse des Chevaliers de Colomb, pour laquelle nous sommes extrêmement reconnaissants, » de déclarer l’archevêque.

Il a exhorté tous les Chevaliers et les membres de leur famille à aller de l’avant dans l’esprit de Dieu et avec l’intercession de la Bienheureuse Mère, de transformer leurs vies, leurs familles et leurs communautés.