Text Size:
  • A
  • A
  • A

Prière pour l’unité nationale

      ATTENDU QUE le Pape François nous a rappelé que la Doctrine sociale de l’Église nous enseigne que la politique est l’une des plus grandes formes de charité, et que tous les chrétiens, ont par conséquent, la responsabilité de répondre à l’appel de l’Apôtre Paul à « faire des prières [...] pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité (1 Timothée 2:1-2) », et si un responsable soutient des politiques ou des actes contraires aux enseignements chrétiens, il convient de prier pour amener ce responsable à changer d’avis ; et

      ATTENDU QUE l’Ordre des Chevaliers de Colomb a toujours exhorté ses fidèles à prier pour l’unité nationale par le biais de campagnes de prière dans tout le pays, comme les neuvaines organisées en juillet 2016 pour mettre fin aux divisions souillant les États-Unis en novembre 2016 quant à l’élection présidentielle américaine et en janvier 2017 avant l’investiture présidentielle du pays.

      PAR CONSÉQUENT, QU’IL SOIT RÉSOLU que nous prions pour tous les représentants gouvernementaux afin que le Saint-Esprit puisse d’une part les guider et d’autre part, leur apporter la perspicacité et la sagesse qui les aidera à maintenir leur pays sur l’une des voies de la Volonté divine que nous invoquons au quotidien lorsque nous récitons le Notre Père ; et

      QU’IL SOIT ÉGALEMENT RÉSOLU que nous encouragions tous les membres des Chevaliers de Colomb à prier pour leurs représentants gouvernementaux et leurs dirigeants élus dans l’espoir que ces derniers œuvrent à la défense de la vie et de la liberté de conscience religieuse de tous les citoyens ; et

      QU’IL SOIT ÉGALEMENT RÉSOLU que nous encouragions tous nos membres à prier pour que le discours politique et de gouvernance de leurs pays proclame des valeurs de paix et de respect, et que les profondes blessures de partage puissent cicatriser afin de permettre à tous d’agir en commun dans l’intérêt général et pour la protection de tous.