Text Size:
  • A
  • A
  • A

Méditations et thèmes mensuels

Décembre

Prière en famille

Parce que Dieu est le Seigneur de la miséricorde, nous voulons contribuer à guérir nos plaies familiales et promouvoir le pardon.

Au moment où l’année se termine, nous anticipons avec enthousiasme un nouveau départ, remplis d’espérance et de réconfort. Nous ne connaissons pas les défis qui se présenteront à nous durant l’année à venir, mais nous devons chercher la force et l’amour nécessaires d’être des témoins de la miséricorde de Dieu.

La miséricorde et le pardon commencent avec ceux et celles qui sont proches de nous, puisque les blessures causées par les époux, les enfants, les parents ou les frères et soeurs sont souvent les plus douloureuses. La famille est donc notre première école de pardon, à l’intérieur de laquelle nous apprenons que le pardon est quelque chose de divin, le cadeau le plus parfait. Lorsque nous pardonnons à quelqu’un, nous aidons cette personne à comprendre la signification du pardon accordé par Dieu.

Projet familial

Participer au sacrement de réconciliation en famille. Les jeunes enfants peuvent avoir besoin de conseils pour se préparer à cet exercice. Discuter avec eux de la manière qu’il est possible de commettre un péché relativement aux commandements et des préceptes de l’Église. Les enfants plus âgés peuvent souhaiter consulter indépendamment le Guide pour la confession (No 2075) ou un examen de conscience similaire.

Partagez avec vos enfants le fait que, même s’il est normal de ressentir une certaine honte lorsque l’on se prépare pour la confession, on ne devrait pas craindre ce processus. À travers la réconciliation et la pénitence, une personne est libérée du fardeau qui accompagne le péché et reçoit de grandes grâces.

Projet spécial de Noël

Faites revivre le miracle de la naissance du Christ dans votre foyer en plaçant une scène de la Nativité dans un endroit spécial. Durant toute la période de l’Avent, demandez aux membres de la famille de placer une figurine différente dans la crèche et méditez sur le sens de cet humble endroit où Dieu s’est fait homme.

Méditations

Extraite de l’homélie du pape François proclamant le Jubilé de la Divine Miséricorde.

Comme nous l’a rappelé l’apôtre Paul, Dieu ne cesse jamais de montrer la richesse de sa miséricorde au cours des siècles. La transformation du coeur qui nous conduit à confesser nos péchés est « un don de Dieu ». Seuls, nous ne pouvons pas. Pouvoir confesser nos péchés est un don de Dieu, c’est un cadeau, c’est «son oeuvre» (cf. Éphésiens 2, 8-10). Être touchés avec tendresse par sa main et façonnés par sa grâce nous permet donc de nous approcher du prêtre sans crainte pour nos fautes […] [et de] trouver la certitude du pardon. Plus le péché est grand et plus grand doit être l’amour que l’Église exprime envers ceux qui se convertissent.

Chers frères et soeurs, j’ai souvent pensé à la façon dont l’Église peut rendre plus évidente sa mission d’être témoin de la miséricorde. C’est un chemin qui commence par une conversion spirituelle; et nous devons faire ce chemin. C’est pourquoi j’ai décidé de promulguer un jubilé extraordinaire ayant en son centre la miséricorde de Dieu. […] Cette année sainte commencera lors de la prochaine solennité de l’Immaculée Conception et se conclura le 20 novembre 2016, Dimanche de Notre Seigneur Jésus Roi de l’univers et visage vivant de la miséricorde du Père.

  1. À quel moment avons-nous ressenti la miséricorde de Dieu dans nos propres vies?
  2. Avons-nous déjà été témoins de la « miséricorde » et accordé le pardon de Dieu aux autres? Avons-nous été en mesure de regarder au-delà des limites de la justice et de pardonner à ceux et celles qui nous ont offensés ou blessés?
  3. Pouvons-nous, en tant que famille, renouveler notre propre « conversion spirituelle » en participant plus souvent au sacrement de réconciliation?

Lecture de l’Évangile du mois
Psaume 103, 1,3, 10-12

Une prière au Dieu miséricordieux

Une prière au Dieu miséricordieux
Que tout mon être loue l’Éternel!
Que tout ce que je suis loue le Dieu saint!
Car c’est lui qui pardonne tous tes péchés,
c’est lui qui te guérit de toute maladie,
Il ne nous traite pas selon le mal que nous avons commis,
il ne nous punit pas comme le méritent nos fautes.
Autant l’Orient est loin de l’Occident,
autant il éloigne de nous nos mauvaises actions.