Text Size:
  • A
  • A
  • A

Méditations et thèmes mensuels

Mars

Un père et son fils réparant une barrière

Parce que la joie de tout parent est d’apprendre à ses enfants l’art de vivre, en tant que parent, nous souhaitons être les premiers éducateurs de nos enfants.

Éduquer un enfant signifie lui apprendre l’art de la vie. Cela n’implique pas seulement lui inculquer les compétences scolaires de base, mais plutôt de l’aider à s’épanouir « […] en sagesse, en famille et en grâce devant Dieu et devant les Hommes » (Luc 2, 52). Cela consiste à aider chacun d’entre eux à devenir des bons enfants, de bons frères et de bonnes soeurs ainsi que de bons étudiants jusqu’au moment où ils et elles entreprendront leur vocation au mariage, à la vie de parents ou à la vie religieuse.

Les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants. Nous — l’ensemble de la société, l’école, la paroisse et les autres familles — sommes appelés à collaborer dans cette grande mission.

Projet familial

Pour aider les familles à participer à la l’édification de l’esprit de votre communauté, envisagez l’organisation d’un pèlerinage dans un lieu sacré. De telles activités vous permettent d’apprécier les endroits et les objets associés à la sainteté, demander l’aide céleste et, ultimement, en venir à mieux connaître Dieu. Invitez les membres de la famille élargie ou les familles des amis de vos enfants à se joindre à vous dans votre pèlerinage à un lieu saint. Durant votre déplacement vers cette destination, envisagez :

  • Prier afin que la famille se rapproche de Dieu durant ce voyage
  • Discuter de l’importance de cette destination dans le cheminement de foi de chacun des participants
  • Explorer comment toute souffrance vécue aide un pèlerin à connaître Dieu.

Méditations

Extraite de l’Exhortation apostolique Familiaris Consortio de saint Jean-Paul II La famille chrétienne est une révélation et une réalisation spécifique de la communion ecclésiale, c’est pourquoi elle peut et elle doit se dire «Église domestique.»

Tous les membres de la famille, chacun selon ses propres dons, ont la grâce et la responsabilité de construire, jour après jour, la communion des personnes, en faisant de la famille une «école d’humanité plus complète et plus riche.»

À travers l’amour, le respect, l’obéissance à l’égard des parents, les enfants apportent leur part spécifique et irremplaçable à l’édification d’une famille authentiquement humaine et chrétienne. Cela leur sera plus facile si les parents exercent leur autorité irrévocable comme un véritable «ministère», ou plutôt comme un service ordonné au bien humain et chrétien des enfants et plus particulièrement destiné à leur faire acquérir une liberté vraiment responsable, et si ces mêmes parents gardent une conscience aiguë du «don» qu’ils reçoivent sans cesse de leurs enfants.

  1. Quelles sont les ressemblances entre les manières par lesquelles nous apprenons à vivre à l’intérieur de la famille et celles qui nous permettent d’apprendre à vivre dans l’Église?
  2. Quelles sont les différences entre vivre de manière superficielle et vivre d’une manière humainement plus profonde, une manière pleinement vivante?
  3. Comprenant que Dieu ne nous a pas simplement fait don de nos vies, mais également de relations familiales particulières, comment chacun d’entre nous devrait savoir donner et recevoir les uns des autres? Quelles sont quelques-unes des « grâces et responsabilités » dont nous disposons pour contribuer à rendre notre famille plus chrétienne et plus humaine?

Lecture de l’Évangile du mois
Psaume 78, 1-7

Une réflexion sur le partage des vérités du Seigneur

Écoute, ô mon peuple, ma loi;
tends l’oreille aux paroles de ma bouche;
j’ouvre la bouche en paraboles,
j’évoque du passé les mystères.
Nous l’avons entendu et connu,
nos pères nous l’ont raconté;
nous ne le tairons pas à leurs enfants,
nous le raconterons à la génération
qui vient les titres de Yahvé et sa puissance,
ses merveilles telles qu’il les fit;
il établit un témoignage en Jacob,
il mit une loi en Israël;
il avait commandé à nos pères
de le faire connaître à leurs enfants,
que la génération qui vient le connaisse,
les enfants qui viendront à naître.
Qu’ils se lèvent, qu’ils racontent à leurs enfants,
qu’ils mettent en Dieu leur espoir,
qu’ils n’oublient pas les hauts faits de Dieu,
et ses commandements, qu’ils les observent;