Text Size:
  • A
  • A
  • A

Méditations et thèmes mensuels

Septembre

Bénévoles

Parce que la famille est le socle de la société, nous voulons que notre famille accomplisse sa vocation, qui est de contribuer à la construction du bien commun.

Dieu n’est pas solitaire. Il forme une communion de personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Et nous savons que nous sommes — en tant qu’hommes et femmes — créés à l’image de Dieu. De par notre propre nature, cela signifie que nous sommes nous-mêmes appelés à construire une communion de personnes.

Par le baptême, Dieu a fait de nous ses enfants et nous a permis d’entrer dans la communauté de l’Église. Celle-ci est exceptionnelle, puisqu’il s’agit de la famille de Dieu — à l’intérieur de celle-ci, chacun d’entre nous est appelé, en tant que fils et filles de Dieu, à veiller sur les autres. En faisant en sorte que nos familles reflètent la communauté de personnes qu’est la Trinité, nous nous assurons que notre famille soit une église domestique.

Projet familial

Dieu nous appelle à être de bons citoyens et à servir nos communautés. Échangez avec les membres de votre famille à propos des membres de votre communauté qui sont au service de la collectivité, comme les policiers et pompiers, les personnes qui exercent des fonctions publiques et celles qui servent au sein des Forces armées ou de services similaires. Travaillez en collaboration avec des groupes locaux pour envoyer des colis et des lettres aux membres des Forces armées en poste à l’étranger. Visitez des anciens combattants et prenez le temps de discuter, de lire ou de prendre part à des jeux avec eux, ce qui représente un moyen de manifester votre appréciation pour leurs années de service.

Méditations

Extraite de la Lettre aux familles de saint Jean-Paul II.

La civilisation de l’amour appelle à la joie : entre autres, la joie qu’un homme soit venu au monde (cf. Jean 16, 21) et donc, pour les époux, la joie d’être devenus parents. La civilisation de l’amour signifie « mettre sa joie dans la vérité » (cf. 1 Corinthiens 13, 6). Mais une civilisation inspirée par une mentalité de consommation et anti-nataliste n’est pas et ne peut jamais être une civilisation de l’amour. Si la famille est si importante pour la civilisation de l’amour, c’est parce qu’en elle s’instaurent des liens étroits et intenses entre les personnes et les générations.

  1. Quelle est l’importance de la famille dans la société? Comment les familles façonnent-elles nos communautés?
  2. Est-ce que notre famille se « réjouit à bon droit? » Reconnaissons-nous la joie et les raisons du bonheur dans nos communautés, ou ressassonsnous le négatif ? Que pouvons-nous faire pour transformer la négativité au sein de notre foyer et de nos communautés?
  3. Selon moi, comment les saints — la Sainte Mère, d’une manière particulière — agiraient pour répondre aux besoins de ma communauté? Comment pouvons-nous aider celle-ci à devenir une civilisation de l’amour?

Lecture de l’Évangile du mois
Psaume 23, 1-4, 6

Une prière de confiance dans la générosité du Seigneur

Yahvé est mon berger,
rien ne me manque.
Sur des prés d’herbe fraîche il me parque.
Vers les eaux du repos il me mène,
il y refait mon âme;
il me guide aux sentiers de justice
à cause de son nom.
Passerais-je un ravin de ténèbres,
je ne crains aucun mal car tu es près de moi;
ton bâton, ta houlette sont là qui me consolent.

Oui, grâce et bonheur me pressent tous
les jours de ma vie;
ma demeure est la maison de Yahvé
en la longueur des jours.