Text Size:
  • A
  • A
  • A

Chevalier en vingt-quatre heures

Les jeunes hommes de nos jours font face à beaucoup d’engagements. On leur demande continuellement de leur temps, que ce soit pour leur famille, pour leur travail ou d’autres obligations. Combien de fois ont-ils entendu, vos recruteurs, la réponse « Je n’ai pas beaucoup de temps pour les Chevaliers, alors à quoi bon adhérer? » Beaucoup de membres potentiels partagent le même souci: tout simplement ne pas avoir assez de temps pour être membre des Chevaliers de Colomb.

Imaginez que vous puissiez dire à un homme que s’il pouvait ne donner que 24 heures par an aux Chevaliers de Colomb, son temps aurait un effet positif pour sa communauté et pour l’Église. Ci-dessous vous trouverez une explication de comment on peut jouer un rôle actif avec les Chevaliers de Colomb avec très peu de temps. Même avec cet engagement minimum un homme peut jouer un rôle important dans un conseil et peut profiter des avantages que l’adhésion aux Chevaliers de Colomb lui rapporte, à lui et à sa famille. Lorsque vous proposez à un membre potentiel d’adhérer à notre Ordre, essayez de lui présenter ses engagements en ce qui concerne le temps de façon suivante :

12 heures par an pour lire le bulletin de la paroisse, les bulletins du conseil de l’état et du conseil local, la revue Columbia, et pour consulter les sites Internet du conseil de l’état et du Conseil Suprême.

2 heures par an en tant que bénévole lors de la campagne annuelle du conseil pour les personnes ayant des déficiences intellectuelles.

2 heures par an pour assister, avec sa famille, à deux Communions du conseil ou services de prières à la paroisse.

2 heures par an pour un projet de son choix parrainé par le conseil à l’église, dans la communauté, pour les familles ou les jeunes du conseil.

2 heures pour assister à une réunion du conseil. (Si la réunion est intéressante et bien gérée, il se peut qu’il veuille assister à une seconde réunion).

4 heures par an en profitant (de nouveau, avec toute sa famille) d’un évènement social du conseil, tel qu’un dîner, une soirée dansante, un pique-nique, etc.

Lorsque que vous expliquez de cette façon le temps dont il faut disposer pour adhérer aux Chevaliers de Colomb, cela ne semble pas du tout intimidant. Dès qu’un homme sera devenu membre et aura compris alors que faire parti des Chevaliers de Colomb est très enrichissant, il voudra consacrer encore plus de temps à l’Ordre.

Si votre conseil n’organise pas certains des programmes cités ci-dessus, pensez à la possibilité de les mettre en œuvre vous même, ou bien d’autres programmes semblables. Si votre conseil n’a pas de bulletin, pensez à la possibilité d’en commencer un – il n’y a pas de meilleure façon de maintenir vos membres informés et actifs.

Il y a 8,760 heures chaque année. En donnant 24 de ces heures aux Chevaliers de Colomb (moins de 3 pour cent) un homme peut devenir un meilleur Catholique, un meilleur père, un meilleur mari et une meilleure personne. Pensez comment les Chevaliers de Colomb peuvent faire avancer les choses dans nos communautés si ces hommes adhèrent à l’Ordre. Nous devons tout simplement faire savoir à tous les membres potentiels qualifiés qu’ils ont assez de temps pour adhérer et qu’avec seulement 24 heures par an ils pourront avoir un effet positif dans leurs communautés et l’Eglise.