Text Size:
  • A
  • A
  • A

L’INITIATIVE ÉCHOGRAPHIE DES CHEVALIERS DE COLOMB

Les conseils financent les Centres d’aide à la grossesse pour leur permettre de bénéficier des nouvelles techniques médicales

Depuis 2009, par le biais de l’initiative Échographie, les conseils locaux et les conseils d’État des Chevaliers de Colomb ont joint leurs efforts à ceux du Conseil Suprême pour financer plus de 900 échographes, coûtant plus de 44 millions USD, pour les installer dans des Centres d’aide à la grossesse pro-vie (Pro-life pregnancy Care Center, PCC) dans les 50 États américains, et au Canada, au Guatemala, en Jamaïque et au Pérou.

Le Conseil Suprême offre maintenant un financement supplémentaire lorsqu’un échographe doit être utilisé dans une unité médicale mobile.

FONDS DE CONTREPARTIE POUR LES ÉCHOGRAPHES

Par le biais de l’initiative Échographie, lorsqu’un conseil d’État ou un conseil local mobilise 50 % du coût d’un échographe, le Conseil Suprême fournit les 50 % restants pour permettre d’acheter un échographe qui aidera un PCC à prendre soin de la santé des mères et de leurs enfants en devenir.

Les échographes fournissent aux femmes enceintes qui risquent d’avorter une nouvelle manière de voir la vie qu’elles portent en elles.

FINANCEMENT D’UNITÉS MÉDICALES MOBILES – NOUVEAUTÉ !

Par ailleurs, pour les collectes de fonds destinées à l’initiative Échographie au niveau de l’État ou au niveau local visant à installer des échographes dans des véhicules qui doivent servir d’unités médicales mobiles, le Conseil Suprême va maintenant fournir des fonds supplémentaires pour couvrir la majorité, voire l’intégralité, des 50 % restants du coût d’un échographe.

Par conséquent, si le conseil d’État ou le conseil local rassemble tous les fonds nécessaires pour acheter un véhicule (c.-à-d. bus, véhicule récréatif [VR], camion, camionnette, etc.) équipé devant servir d’unité médicale mobile d’un PCC, le Conseil Suprême fournira jusqu’à 100 % du coût d’achat d’un échographe, à utiliser dans l’unité.

(Photo by Chad Case Photography)

« EXPOSER L’INTÉRIEUR DE L’UTÉRUS »

À l’heure actuelle, la technologie médicale sophistiquée permet d’« exposer l’intérieur de l’utérus », a déclaré le Chevalier Suprême Carl A. Anderson. « Dès les toutes premières étapes de la grossesse, une mère peut voir son enfant en devenir, entendre les battements de cœur du bébé, et reconnaître le miracle de la nouvelle vie qui se développe en elle. »

Les échographies, qui sont médicalement prescrites pendant la grossesse pour diverses raisons en matière de diagnostic, utilisent les ondes à ultrasons pour balayer l’abdomen d’une femme, créant une image ou un « échogramme » du bébé dans son ventre. En l’absence de l’aide apportée par les CdeC, la plupart des PCC ne pourraient pas acheter d’échographe, qui coûte généralement des dizaines de milliers de dollars, ou un véhicule devant servir d’unité médicale mobile, qui se chiffre souvent à un montant compris entre 100 000 et 250 000 USD.

Les conseils d’État et les conseils locaux qui souhaitent participer au Programme Échographie doivent consulter le document Directives de l’initiative Échographie (n° 4885) pour connaître les exigences du programme. Les conseils doivent recueillir la moitié des fonds requis pour acheter un échographe, ou l’ensemble des fonds requis pour acheter un véhicule équipé devant servir d’unité médicale mobile, avant de soumettre une Demande de participation à l’initiative Échographie (n° 4886) au Bureau du Conseil Suprême pour financement. Les réponses à quelques-unes des Questions fréquemment posées fournissent des informations supplémentaires sur les programmes de financement.

Avant de lancer une collecte de fonds, veuillez examiner le document Sélectionner un Centre d’aide à la grossesse en collaboration avec le diocèse local (n° 9885). Ensuite, remettez le document Évaluation du diocèse (n° 4884) au directeur de la Culture de la vie du diocèse. Une fois rempli et signé par le directeur de la Culture de la vie du diocèse, le formulaire de l’Évaluation du diocèse doit être soumis au Bureau de la culture de la vie du bureau du Conseil Suprême. Une fois que le Bureau de la culture de la vie aura indiqué que le PCC peut être pris en compte pour participer au programme de l’initiative Échographie, la collecte de fonds peut alors être entreprise, dans la mesure où le conseil et le PCC répondent à leurs critères mutuels qui figurent dans les Directives de l’initiative Échographie.