L'Ordre pleure le décès du Secrétaire suprême, Emilio B. Moure

Version imprimable Version imprimable
7/23/2011

Les Chevaliers de Colomb pleurent le décès du Secrétaire suprême, Emilio B. Moure, qui a rendu l’âme à son domicile du Connecticut, le 23 juillet, des suites d’un cancer. Il était âgé de 54 ans et servait à titre de Secrétaire suprême de l’Ordre des Chevaliers de Colomb jusqu’au moment de son décès.

M. Moure avait joint les rangs des Chevaliers en janvier 1985 et était membre du Conseil 6332 James Cardinal McIntyre ainsi que de l’Assemblée Santiago de Compostela en Californie. Il a servi au niveau de tous les postes élus de la juridiction californienne et en tant que Député d’État durant l’année 2006-2007. En 2006, les délégués du 124e Congrès suprême réunis à Orlando, en Floride, l’ont élu au Bureau des directeurs.

Il commença à travailler au siège social du Conseil suprême à partir du mois d’avril 2007 en tant que Vice-président exécutif de gestion des processus métiers (Business Process Management). À ce poste, il a supervisé la mise à jour et la modernisation des pratiques commerciales au sein du Conseil suprême. En octobre 2009, il a été nommé Trésorier suprême, et, en septembre 2010, il entrait en fonctions à titre de Secrétaire suprême.

« Nous pleurons profondément la perte d’un gentilhomme catholique exemplaire et fier Chevalier de Colomb, qui était aussi époux, un père et grand-père dévoué » d’exprimer le Chevalier suprême Carl A. Anderson. « Emilio était un collègue digne de confiance et un bon ami qui a toujours eu la croissance et le bien-être de l’Ordre à cœur. Durant son parcours au siège social du Conseil suprême, il aura représenté une force dynamique pour améliorer et actualiser l’ensemble de nos opérations. Son expertise professionnelle, son jugement sûr et, plus que tout, sa collégialité, sa bonté et sa foi profonde nous manqueront grandement. »

Né à La Havane, à Cuba, M. Moure a émigré aux États-Unis à l’âge de onze ans avec sa famille. Il a obtenu un baccalauréat en administration des affaires, avec majeure en comptabilité, de l’Université de Long Beach et une maîtrise en administration des affaires (MBA), concentration en management administratif, de l’Université de La Verne. Il a ensuite entrepris et poursuivi une longue carrière de 23 ans à l’emploi de la compagnie Emmerson Electric Co., où il a occupé divers postes de direction en comptabilité, en marketing, au niveau de la gestion et de l’administration générale, et ce, tant au pays qu’à l’étranger.

Il s’exprimait en espagnol et a contribué à l’organisation et la mise en œuvre des programmes hispaniques de l’Ordre, comme par exemple le Congrès marial de Notre-Dame-de-la-Guadeloupe et le Festival de la Guadeloupe, qui se sont déroulés suite au Congrès suprême de 2009 à Phoenix, en Arizona. M. Moure servait par ailleurs à titre d’agent de liaison entre le Conseil suprême et les Conseils de Cuba et a été un acteur de premier plan dans la revitalisation des Chevaliers de Colomb à cet endroit, le tout coïncidant avec le centenaire de la présence de l’Ordre colombien à Cuba en 2009. Il aura également joué un rôle instrumental dans le soutien du Conseil suprême pour la construction du Séminaire de San Carlos y San Ambrosio, le premier nouveau séminaire à ouvrir ses portes à Cuba depuis un demi-siècle. En novembre 2010, un rêve qu’il caressait était exaucé, lorsqu’il fit partie de la délégation du Conseil suprême qui se déplaça vers Cuba afin de participer à l’inauguration du Séminaire.

M. Moure a également contribué à tisser des liens entre l’Ordre et la Global Wheelchair Mission, qui procure gratuitement des fauteuils roulants aux individus dans le besoin à l’intérieur de nombreux pays à travers le monde. Il a également été un leader dans les efforts de secours orchestrés par les Chevaliers en Haïti après le séisme dévastateur qui a frappé ce pays en janvier 2010.

Il a aussi siégé sur le conseil d’administration du National Fraternal Congress of America (NFCA) et de la station KWTV au Mexique, où il a contribué à développer une alternative positive pour la télévision sur le marché mexicain.

En 2001, M. Moure a été investi à l’Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem. En 2005, il s’est vu présenté la coquille du pèlerin des mains du Patriarche latin de Jérusalem, Sa Béatitude Michel Sabbah à Jérusalem. En 2008, il reçut le grade de Chevalier commandeur avec étoile de la part de Son Éminence le cardinal John Patrick Foley, qui était à l’époque Grand Maître de l’Ordre équestre du Saint Sépulcre de Jérusalem.

M. Moure laisse dans le deuil son épouse Rebeca, avec laquelle il était marié depuis 31 ans, leur deux fils ainsi que deux petits-enfants, soit un petit-fils et une petite-fille. Les obsèques chrétiennes a été offert par l’Aumônier suprême, Mgr William E. Lori, évêque de Bridgeport, mardi le 26 juillet à 10 heures du matin en l’église St. Mary à New Haven. Une messe commémorative a également eu lieu jeudi le 28 juillet à 18 heures 30, en l'église Santiago de Compostela à Lake Forest en Californie.

Les messages de condoléances peuvent être acheminés à l'attention de :
Mme Rebeca Moure
a/s Bureau du Chevalier suprême
1, Columbus Plaza
New Haven, CT 06510