Text Size:
  • A
  • A
  • A

Le rapport du Chevalier suprême met l’emphase sur la charité de l’Ordre

8/2/2016

Chevalier suprême Carl Anderson

Lors de la présentation de son rapport annuel au 134e Congrès suprême à Toronto, le Chevalier suprême Carl Anderson releva les niveaux records atteints par l’Ordre au niveau charitable avec plus de 175 millions de dollars en dons et plus de 73,5 millions d’heures de bénévolat.

Le Chevalier suprême cita également quelques-uns des accomplissements majeurs de l’Ordre, soit le développement accru de l’initiative Bâtir l’église domestique des Chevaliers de Colomb et le soutien continu envers les chrétiens en danger, dont ceux qui sont la cible du génocide perpétré par l’État islamique.

Dès le début de son rapport, le Chevalier suprême dévoila officiellement le thème de la convention.

« Les paroles du pape François nous viennent également à l’esprit », de déclarer le Chevalier suprême. « Il appela les catholiques à vivre le nouveau sens de l’apostolat missionnaire et de la confrérie catholique, il invita les catholiques à aller dans les périphéries, et il exprima beaucoup de confiance envers les Chevaliers de Colomb. Je suis donc heureux de dévoiler le thème de notre 134e Congrès suprême : « Une lumière pour les nations. » »

Le Chevalier suprême s’adressa à un auditoire regroupant près de 95 archevêques et évêques, dont 11 cardinaux, de nombreux membres du clergé et environ 2000 Chevaliers et membres de leurs familles provenant de l’ensemble de l’Amérique du Nord et Centrale, des Caraïbes, de l’Afrique, de l’Asie et de l’Europe.

« Notre charité est motivée par la foi. Et notre foi est un don à partager », de noter le Chevalier suprême Anderson. « Lorsque nous recrutons de nouveaux hommes au sein de l’Ordre, nous leur offrons la possibilité de devenir de meilleurs catholiques. Et nous multiplions de ce fait les bonnes œuvres que nous pouvons accomplir. J’ai le plaisir de vous annoncer que la croissance de nos effectifs se poursuit pour une 44e année consécutive, pour atteindre le chiffre record de 1 918 122 Frères Chevaliers. Nous compterons bientôt dans nos rangs plus de 2 millions d’hommes. »

Il annonça également que les Chevaliers de Colomb ont enregistré une croissance impressionnante dans de nouvelles régions comme l’Ukraine, la Lituanie et la Pologne.

« En une décennie, notre croissance en Pologne nous a permis d’atteindre maintenant près de 90 Conseils locaux et près de 4 400 membres », d’expliquer le Chevalier suprême. « En Ukraine, 566 membres répartis dans 13 Conseils font maintenant partie de nos rangs. C’est pourquoi le conseil d’administration des Chevaliers de Colomb a récemment décidé d’accorder le statut de nouveau territoire à l’Ukraine. »

Le Chevalier suprême Anderson observa que, dans sa récente Exhortation apostolique, le pape François se questionne à savoir : « Mais qui s’occupe aujourd’hui de soutenir les familles, de les aider à surmonter les dangers qui les menacent, de les accompagner dans leur rôle éducatif, d’encourager la stabilité de l’union conjugale? »

La réponse, d’affirmer le Chevalier suprême, c’est les Chevaliers de Colomb.

« Parce que la lumière de la foi est d’abord transmise à l’intérieur de la famille et nourrie dans la paroisse, nous avons mis sur pied des programmes pour renforcer nos familles et nos paroisses. Ceux-ci offrent à tous, particulièrement aux jeunes pères, les outils nécessaires pour contribuer au rapprochement des membres de leurs familles et pour se rapprocher de Dieu », d’exprimer le Chevalier suprême Anderson. Le programme Bâtir l’Église domestique, ajouta-t-il, offre des manières concrètes par lesquelles les Chevaliers peuvent tendre la main pour accompagner les familles blessées.

« Je demande donc à chacun d’entre vous d’avoir à cœur notre responsabilité en tant que chefs de file de la plus importante organisation catholique au monde », de demander le Chevalier suprême à ses Frères Chevaliers. « Ce que nous accomplissons dans nos familles et nos paroisses transformera l’histoire de l’Église catholique dans nos communautés, tout en assurant sa pérennité. Le solide bras droit de l’Église catholique doit aussi être le solide bras droit de l’église paroissiale. Voilà ce que signifie, aujourd’hui, être une lumière pour les nations. »

En plus de la croissance des effectifs et des œuvres charitables, les Chevaliers de Colomb ont également atteint des records au niveau de leur programme d’assurance.

« Cette année, l’héritage de l’abbé McGivney qui consiste à protéger les familles catholiques d’un désastre financier a franchi de nouveaux sommets », d’indiquer le Chevalier suprême. « Cette année, notre programme d’assurances a enregistré une croissance pour une 15e année consécutive. Nous avons établi un record historique de 8,4 milliards de dollars en nouvelles ventes. Cela représente près de 72 000 nouveaux certificats d’assurance vie, surpassant la plus proche société de bénéfices fraternels par plus de 25 000. Notre croissance des ventes qui atteint pratiquement 1,6 pourcent sur cinq ans est meilleure que celle de l’industrie dans son ensemble. L’année dernière, nos assurances en vigueur ont enregistré une croissance de plus de 4 milliards de dollars. Et durant les 13 dernières années, nos assurances en vigueur ont plus que doublé. Aujourd’hui, nous détenons plus de 2 millions de certificats en vigueur. Mais notre plus important accomplissement fut de franchir cette étape, » ajouta-t-il. Nous avons dépassé la somme de 100 milliards de dollars de polices en vigueur. »

Le Département des investissements des Chevaliers de Colomb a également connu une année fructueuse, particulièrement au niveau de l’équipe des gestionnaires d’actifs des Chevaliers de Colomb, qui en est à son 17e mois d’opérations et sert 50 clients, parmi lesquels on retrouve des congrégations religieuses, des diocèses, des fondations catholiques ainsi que des Conseils d’État et locaux. Les gestionnaires d’actifs font déjà partie du top 200 des gestionnaires d’actifs aux États-Unis.

L’un des principaux efforts déployés par les Chevaliers de Colomb durant la dernière année fraternelle fut l’aide apportée aux chrétiens persécutés, particulièrement ceux qui sont menacés de génocide au Moyen-Orient.

« En Irak, en Syrie et dans les pays voisins, les chrétiens et les membres des autres minorités religieuses sont menacés de disparition », de déclarer le Chevalier suprême. « Parce que plusieurs ne reçoivent aucune aide de leurs gouvernements ou des Nations Unies, ils ont dû compter sur l’aide de leurs frères chrétiens. Et les Chevaliers de Colomb étaient là pour eux. Depuis 2014, nous avons recueilli plus de 11 millions de dollars pour les réfugiés chrétiens et cette somme fut une véritable bouée de sauvetage. »

Les contributions reçues par les Chevaliers ont permis de financer :

  • 800 000 dollars pour aider à nourrir 13 500 familles à Erbil, en Irak.
  • Des cliniques médicales et des projets d’infrastructures à long terme, dont 120 unités de logement construites pour procurer un logement permanent.
  • Un soutien financier pour aider tous les prêtres catholiques syriaques forcés de s’exiler de Mossoul, après que la ville fut tombée aux mains de l’État islamique en 2014.
  • Des classes de catéchèse pour les catholiques syriens et chaldéens.
  • Aide aux chrétiens assiégés d’Alep, en Syrie.
  • Soutien aux initiatives pédagogiques pour les réfugiés en Jordanie, en partenariat avec l’organisme Catholic Relief Services.
  • Soutien à une panoplie de programmes au Liban.

« Ces efforts dépendent de l’implication active des Frères Chevaliers », de poursuivre le Chevalier suprême Anderson. « Certains ont effectué un don directement à notre Fonds de secours pour les réfugiés chrétiens, alors que d’autres ont répondu en participant au programme de la croix de la solidarité, à travers lequel les Conseils ont vendu plus de 82 000 croix en bois d’olivier fabriquées par des chrétiens en Terre Sainte. »

En plus d’offrir une assistance financière vitale, les Chevaliers de Colomb ont également fait pression pour que le gouvernement américain reconnaisse que ce à quoi sont confrontés les Chrétiens et autres minorités au Moyen-Orient est un génocide. Les Chevaliers de Colomb ont accompli un énorme travail de recherche qui a permis de compiler un rapport de près de 300 pages prouvant de manière concluante que le génocide perpétré par l’État islamique contre les chrétiens est une réalité. Les Chevaliers mirent également sur pied une puissante campagne de sensibilisation pour soutenir cet effort.

Par conséquent, la Chambre des représentants, le Sénat et le Secrétaire d’État ont déclaré que le sort réservé aux chrétiens est un génocide.

Mes Frères Chevaliers, nous avons écrit l’histoire! » affirma M. Anderson. « Mais ce n’est que le début. Nous poursuivrons nos efforts visant à nous assurer que les chrétiens qui parlent toujours la langue de Jésus et dont les ancêtres ont été baptisés par saint Paul puissent survivre. »

Au sujet des bonnes œuvres des Chevaliers de Colomb, le Chevalier suprême déclara à la fin de son allocution que :

« De mille manières, l’Église du Bon Samaritain vit et grandit chaque jour par les œuvres charitables qui caractérisent les Chevaliers de Colomb. Et tout cela constitue l’héritage de notre fondateur, le vénérable abbé Michael McGivney. Son génie spirituel a inspiré des générations d’hommes catholiques à se manifester courageusement, à confronter les défis de leur époque en vivant les principes de charité, d’unité et de fraternité d’une manière distinctement catholique. La flamme prophétique évoquée par le pape François continue de briller avec éclat dans le cœur de nos frères Chevaliers à travers le monde. Cette flamme ravive en eux un véritable sens de charité catholique – une charité évangélisatrice porteuse, d’une manière bien concrète, d’une lumière pour les nations. »

« Oui, l’heure des laïcs est arrivée » ajouta-t-il. « C’est l’heure des Chevaliers de Colomb. »