Text Size:
  • A
  • A
  • A

La consécration et le renouveau

3/1/2016

par le Chevalier Suprême, Carl A. Anderson

Les Conseils peuvent renforcer la famille catholique par notre programme de prière et de consécration à la Sainte Famille

Carl A. Anderson

Le 11 septembre dernier, j’ai prononcé un discours lors du deuxième Dîner de solidarité annuel dans le cadre de congrès de la direction nationale de l’organisme « À la défense des chrétiens », à Washington, D.C. À la place de ma chronique mensuelle habituelle, j’aimerais partager ici avec vous le contenu de cette allocution.

DANS MA CHRONIQUE du mois dernier, j’ai raconté une partie de la conversation que l’Aumônier suprême et moi avons eue avec le pape François au sujet de la nouvelle importance que l’Ordre accorde au renforcement de la vie familiale catholique.

Au cours la dernière année fraternelle, nous avons mis sur pied un nouveau programme « Construire l’église domestique : la famille pleinement vivante » axé sur la vie familiale. Chaque mois, ce programme propose des prières, des lectures des Saintes écritures et des méditations pour les familles à propos de différents aspects de l’église domestique, tout en suggérant des activités charitables pouvant être parrainées par les Conseils. Lors du Congrès suprême du mois d’août dernier, nous avons lancé notre 17e programme de pèlerinage d’une icône à travers l’Ordre — consacré à la Sainte Famille cette année.

Ensuite, lors de la rencontre de miannée des Députés d’État, j’ai annoncé la mise en oeuvre d’une nouvelle initiative importante : « Construire l’église domestique, tout en renforçant notre paroisse ». Cette initiative encourage les Conseils à parrainer des programmes faisant la promotion de la vie familiale catholique, tout en intégrant davantage leurs activités dans la vie de leur paroisse.

Le mois dernier, je demandais que la messe d’ouverture de tous les congrès d’État comprenne cette année un geste de consécration à la Sainte Famille. Cet élément devrait devenir un élément fondamental de nos programmes axés sur la vie familiale et ensuite s’étendre aux paroisses au sein desquelles nos Conseils locaux sont implantés.

La réponse du pape François et de nombreux évêques et prêtres à ces programmes fut très encourageante et maintenant je profite de l’occasion offerte par cette tribune pour annoncer une autre mesure dans le cadre de notre initiative.

Notre programme de prière de la Sainte Famille a rencontré un tel succès que nous devons maintenant le faire passer à un autre niveau. J’ai demandé à nos Députés d’État et à nos Aumôniers d’État non seulement de poursuivre notre programme de prière de la Sainte Famille dans les paroisses locales, mais aussi de choisir un samedi du mois d’octobre lors duquel un programme à l’échelle diocésaine sera organisé et d’y inviter toutes les familles catholiques.

Cet événement diocésain devrait conserver la récitation du chapelet, des méditations papales au sujet de la vie familiale ainsi que la litanie de la Sainte Famille qui fait déjà partie de notre programme de prière au niveau paroissial. Il devrait également comprendre la récitation d’un nouvel acte de consécration à la Sainte Famille et la bénédiction solennelle du Saint-Sacrement.

Les Conseils d’État devraient faire, dès à présent, les préparatifs de ce programme diocésain de prière de la Sainte Famille. Les Aumôniers d’État devraient également apporter leur concours en sélectionnant une paroisse dans chaque diocèse et en coordonnant l’activité avec l’évêque local.

Récemment, le pape François nous rappelait que l’Église continue de proposer le mariage « […] non comme un idéal pour quelques-uns […], mais comme une réalité qui […] peut être vécue par tous les fidèles baptisés. »

Voilà précisément l’idée de notre programme. Chaque famille peut en profiter et chaque famille devrait être invitée à y participer.

L’une des principales leçons à retenir de la récente Rencontre mondiale des familles c’est que l’on peut aider des millions de familles en nous rassemblant en solidarité avec elles et les unes pour les autres.

Pour une évangélisation efficace de la vie familiale, il est également nécessaire que les familles catholiques comprennent que les principes de charité, d’unité et de fraternité s’appliquent également à elles en tant que familles. Voilà l’un des éléments permettant de concevoir la famille en tant qu’ « église domestique. »

Aucune organisation catholique n’est aujourd’hui mieux placée que les Chevaliers de Colomb pour contribuer au renouveau de la vie familiale. Mais la réalisation de cet objectif nécessitera un engagement renouvelé de la part de nos Conseils locaux.

Le renouvèlement de la vie familiale catholique peut commencer avec un plan bien simple, soit la consécration de millions de familles catholiques à la Sainte Famille et leur engagement à vivre en tant qu’église domestique à l’intérieur de leurs communautés paroissiales.

Les Chevaliers de Colomb peuvent faire réaliser cela. Avec l’intercession de Notre-Dame de la Guadeloupe et de notre vénérable fondateur, l’abbé McGivney, allons de l’avant!

Vivat Jesus!