Text Size:
  • A
  • A
  • A

Un « feu prophétique » de charité

8/1/2016

par Carl A. Anderson, Chevalier Suprême

L’action de l’Ordre témoigne de la vocation et de la mission des laĭcs dans l’Église

Carl A. Anderson

EN JUIN dernier, j’ai eu le privilège de participer à la 28e assemblée plénière du Conseil pontifical pour les laĭcs. J’ai été nommé membre de ce Conseil par le pape Benoît XVI, et reconduit dans cette fonction par le pape François.

Au début de l’assemblé, le président du Conseil, le cardinal Stanislaw Ryłko, a souligné que le pape François nous avait récemment rappelé cette phrase populaire dans la foulée du concile Vatican II : « C’est l’heure des laĭcs. » Le pape a ajouté alors : « Mais on dirait que l’horloge s’est arrêtée. »

À sa manière, directement et souvent même en provoquant, le Saint- Père soulevait ainsi la question de savoir si les laĭcs s’acquittaient vraiment de leur vocation et leur mission dans l’Église. Il poursuivait en disant que le laĭcat est appelé à accomplir diverses initiatives nécessitant de l’audace « pour pouvoir apporter la Bonne Nouvelle de l’Évangile dans tous les domaines de l’activité sociale et surtout politique ».

Le pape François souhaite ainsi qu’on ne minimise pas le rôle joué par les laĭcs, et donc qu’on n’éteigne pas, peu à peu, « le feu prophétique dont l’Église tout entière est appelée à rendre témoignage dans le coeur de ses peuples ».

Revenant sur ces paroles, le cardinal Ryłko a déclaré : « L’Église missionnaire, une Église qui va courageusement vers les périphéries du monde, ressent le besoin urgent de rallumer en elle ce feu qui animait la vie des prophètes. Il faut que les laĭcs chrétiens redécouvrent la beauté́ de leur vocation prophétique dans le monde ! Il faut qu’ils se laissent brûler par le feu et le zèle missionnaire qui animaient les prophètes ! »

Bien entendu, nous nous sentons par là tous concernés. Mais la première chose que l’on pourrait préciser, c’est que l’horloge ne s’est certes jamais arrêtée pour les Chevaliers de Colomb. Au contraire : en tant que plus importante association d’hommes catholiques, nous avons même pris de l’avance, à bien des égards.

Autrement dit, nous continuons à brandir bien haut « le feu prophétique » dont tous les catholiques sont appelés à témoigner.

Notre Initiative Échographie, par exemple, a permis d’installer 600 appareils échographiques de pointe dans des centres d’aide à la grossesse qui sauvent, chaque mois, des milliers de vies.

Pensons également à nos programmes visant à raffermir la vie familiale catholique, tels que « Construire l’Église domestique » et « La famille pleinement vivante » ; l’Heure sainte de la Sainte-Famille ; et la consécration des familles à l’égard de la Sainte-Famille. Tout cela aidera à développer un réseau de paroisses favorables aux familles, dans tous les pays où nous sommes actifs. Ces programmes encouragent des millions de familles – dont plusieurs sont blessées et luttent pour leur survie – à vivre plus pleinement la joie de l’Évangile.

Nos efforts pour la défense de la liberté religieuse et pour mettre un terme au fléau du génocide chrétien ont d’ores et déjà porté fruit, non seulement devant les tribunaux, mais également au Congrès des États-Unis ainsi qu’au Département d’État. Nous sommes, par ailleurs, devenus l’un des plus importants fournisseurs d’aide humanitaire directe au profit des réfugiés chrétiens persécutés du Moyen- Orient, auxquels nous sensibilisons la population dans son ensemble.

Chaque année, nous parrainons des milliers de programmes à l’échelle locale, mis sur pied par nos conseils dans leurs paroisses afin d’améliorer le sort de millions de personnes.

Toute cette action est l’héritage de notre fondateur, le Vénérable abbé Michael J. McGivney, dont le génie spirituel a inspiré des générations d’hommes catholiques à avancer courageusement pour relever les défis de leur époque en vivant selon les principes de charité, d’unité et de fraternité, et cela d’une manière distinctement catholique.

Le feu prophétique dont parle le pape François continue à brûler dans le coeur de nos frères Chevaliers à travers le monde. Cette flamme allume en eux un authentique sens de la charité chrétienne – une charité qui évangélise et qui, de manière très concrète, apporte la lumière aux nations.

Vivat Jesus!