Text Size:
  • A
  • A
  • A

Messe commémorative

  Photos

Dans le cadre de la dernière journée du 134e Congrès suprême, le 4 août, une messe commémorative était célébrée à l’intention des fidèles défunts dans la prière. Célébrée par l’Aumônier suprême et archevêque de Baltimore, Mgr William Lori, la messe débuta par une procession des reliques de plusieurs saints – y compris ceux qui étaient membres des Chevaliers de Colomb, ainsi que celles de saint Jean Vianney, dont la fête était célébrée cette journée-là.

Dans son homélie, Mgr William Lori, archevêque de Baltimore, rendait hommage au sacrifice désintéressé d’un jeune Chevalier, Brian Bergkamp, un séminariste ayant perdu la vie en sauvant une femme qui était tombée dans des eaux tumultueuses, alors qu’elle faisait du kayak sur la rivière Arkansas le mois dernier. M. Bergkamp était un étudiant de deuxième année au Séminaire Mount St. Mary de Baltimore et un membre du Conseil 13750 Conception Seminary College de Conception, au Missouri.

« Brian n’était pas encore prêtre », d’affirmer Mgr Lori, « mais il manifestait déjà le type d’amour qui est au cœur du sacerdoce : l’amour altruiste de notre grand prêtre, Jésus. »

Il mentionna également que « nous nous souvenons de l’amour oblatif de notre fondateur bien-aimé, le vénérable serviteur de Dieu l’abbé Michael J. McGivney », qui « s’est donné entièrement à ses paroissiens ».

« Nous les Chevaliers de Colomb, sommes le fruit de son travail pastoral, un labeur qui était destiné aux familles, aux malades et aux mourants, aux pauvres et aux exclus », ajouta-t-il. « Il a donné sa vie pour les autres, afin de suivre l’exemple du Christ, le grand prêtre et il continue à exercer une influence profonde sur nous tous. »

Après l’homélie, le Député Chevalier suprême Logan Ludwig procéda à la lecture de la nécrologie, contenant le nom des leaders fraternels des Chevaliers de Colomb et des membres de l’épiscopat des pays où l’Ordre est présent qui sont décédés au cours des 12 derniers mois.

Mgr Lori mentionna que « Nous les recommandons au Seigneur de la miséricorde avec une espérance confiante, alors que nous demandons à ceux qui sont décédés de prier pour nous et pour nos proches, afin que, à notre époque, nous soyons une lumière pour les nations, unis dans cette charité qui est déversée dans nos cœurs par le Saint-Esprit. »

La procession des reliques comprenait celles des martyrs mexicains qui ont été tués au début du 20e siècle lors de la persécution de l’Église orchestrée par le gouvernement; Jeanne Jugan, fondatrice des Petites Sœurs des Pauvres, dont les religieuses étaient les récipiendaires du Prix Gaudium et Spes deux jours auparavant à l’occasion du Banquet des États; sainte Kateri Tekakwitha, la première amérindienne à être canonisée; les martyrs canadiens qui faisaient partie de la Compagnie de Jésus et dont les restes sont préservés au Sanctuaire des Saints Martyrs canadiens à Midland, en Ontario; sainte Faustine Kowalska, qui était une patronne des récentes Journées mondiales de la jeunesse en Pologne, durant lesquelles les Chevaliers de Colomb parrainaient le Centre de la miséricorde; saint Jean-Paul II, patron du Sanctuaire national Saint-Jean-Paul II de l’Ordre à Washington, D.C.; et la bienheureuse Teresa de Calcutta qui était une amie proche des Chevaliers et qui sera canonisée par le pape François le 4 septembre à Rome.