Défi mensuel de l’Aumônier suprême

Avril 2019

« Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards. Ils se dirent l’un à l’autre : “Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ?” » (Évangile du 21 avril, Lc 24, 30-32)

« Feu sacré », passion, entrain : ce sont certaines manières dont nous parlons de ceux qui peuvent rassembler leur motivation profonde et intérieure et qui font bouger les choses. Mes frères, pouvons-nous en dire autant de notre entrain intérieur pour approfondir l’enseignement de notre Église ? Nos cœurs « sont-ils brûlants en nous » et nous poussent-il à nous familiariser chaque jour avec les richesses de notre foi ? Avons-nous le feu sacré pour être le type d’hommes qui ne gardent pas le silence au distributeur d’eau, quand nous entendons nos collègues dénigrer les enseignements de l’Église ? Pour entraîner par la foi, nous avons besoin de connaître notre foi. Nous ne pouvons pas donner ce que nous n’avons pas. Par la grâce de Dieu, puissions-nous tous devenir des disciples dont « le cœur est brûlant en nous ».

Défi de l’Aumônier suprême, Mgr William E. Lori :

Ce mois-ci, je vous mets au défi d’approfondir votre désir d’avoir un cœur « brûlant en vous » pour mieux connaître les enseignements et la doctrine de l’Église. Investissez cinq à dix minutes par jour à lire le Catéchisme ou un autre document, à regarder un débat catholique en ligne ou à profiter d’une occasion de formation localement. Deuxièmement, je vous mets au défi de parler avec un frère dans le Christ de ce que vous êtes en train d’apprendre.