Défi mensuel de l’Aumônier suprême

Août 2019

« Que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées. Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera.… Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant! » (Évangile, le 11 août, Luc 12:35-37)

Paratus Semper (latin pour « toujours prêt ») est la devise  des garde-côtes américains, mais elle peut aussi servir de devise pour vous et moi dans la vie chrétienne. Dans ce passage de l’Évangile, Jésus nous appelle à une vigilance constante. Mes frères, que ce soit le jour ou la nuit, nous ne pouvons pas baisser notre garde et laisser entrer l’une des tentations puissantes de la colère, de l’envie, de la luxure ou d’autres péchés. Demain n’est garanti à aucun d’entre nous. Vous et moi connaissons quelqu’un dont la mort soudaine nous rappelle que nous ne savons pas quand nous serons appelés à rendre des comptes. Puisse notre maître nous trouver vigilants à son arrivée !

Défi de l’Aumônier suprême, Mgr William E. Lori :

Ce mois-ci, je vous mets au défi de faire preuve de vigilance au quotidien grâce à la pratique éprouvée d’un simple examen de conscience, le soir, avant de se coucher. Je vous défie également de rester vigilants avec votre conseil par le biais du programme de « L’Heure Sainte » de « La foi en action », ou en passant du temps en solitaire dans l’adoration eucharistique.

À réfléchir :

Est-ce que regarder votre téléphone est la première et la dernière chose que vous faites chaque jour ? Dans cet âge de la distraction, y a-t-il des moyens d’aiguiser votre vigilance et de vous focaliser pour porter plus d’attention à ce qui est vraiment important ? Votre examen de conscience quotidien vous a-t-il permis d’augmenter la vigilance dans votre vie ?