Défi mensuel de l’Aumônier suprême

Octobre 2018

« L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus. Prenant la parole, Jésus lui dit : “Que veux-tu que je fasse pour toi ?” L’aveugle lui dit : “Rabbouni, que je retrouve la vue !” Et Jésus lui dit : “Va, ta foi t’a sauvé.” Aussitôt l’homme retrouva la vue, et il suivait Jésus sur le chemin. » (Évangile du 28 octobre, Mc 10, 50-52)

La plupart d’entre nous se souviendront probablement d’avoir demandé un rendez-vous avec une personne influente et d’être arrivés au moment où, au cours du rendez-vous, la personne nous a regardés dans les yeux en nous demandant : « Et bien, que puis-je faire pour vous ? » Nous nous sommes très certainement préparés à ce moment et nous avons clairement exprimé notre besoin ou notre désir. Mes frères, pouvons-nous imaginer le Fils de Dieu prononcer notre nom et nous demander : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Cela paraît extraordinaire. Et même incroyable ! Et pourtant, c’est exactement ce que Jésus nous invite à faire tous les jours dans la prière, en lisant l’Écriture et en y réfléchissant, lui parlant de ce qu’il y a dans notre cœur. Ni vous ni moi ne voudrions rater ce rendez-vous.

Défi de l’Aumônier suprême, Mgr William E. Lori :

Lorsque vous aurez une discussion avec des personnes ce mois-ci (en particulier avec des membres de votre famille), accordez-leur toute votre attention et ne regardez pas votre téléphone portable pendant la conversation. Deuxièmement, je vous mets au défi d’essayer de répondre honnêtement à la question que Jésus vous adresse : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? »