Défi mensuel de l’Aumônier suprême

Octobre 2019

« Car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé. » (Évangile du 27 octobre, Luc 18:14)

Nous vivons à l’ère du « selfie » et de ce que l’écrivain David Brooks appelle la culture du « Grand Moi » (en anglais, le « Big Me »). Cette culture nous pousse continuellement à nous « élever », mais en tant que chrétiens, nous devons être tout à fait différents et aspirer à l’humilité. Cela signifie que nous devons en finir avec notre orgueil et notre constante soif de mentions « J’aime », d’approbation et de reconnaissance. Comme l’a dit Mère Teresa, « c’est à travers l’humilité que notre amour devient vrai, dévoué et ardent. » Alors que nous sommes sans cesse invités à nous élever, puissions-nous chercher à nous abaisser et à témoigner d’un amour véritable pour notre prochain.

Défi de l’Aumônier suprême, Mgr William E. Lori :

Ce mois-ci, je vous mets au défi de vous agenouiller devant un crucifix chaque matin et de demander au Christ de vous faire le don de l’humilité. Je vous demande également, en ce mois dédié à la Sainte Vierge Marie, de réciter le Rosaire (soit avec les autres membres de votre conseil dans le cadre du « Programme du Rosaire » du modèle « ∘La foi en action∘», soit à titre individuel) afin de gagner en humilité.

À réfléchir :

Comment pouvez-vous gagner en humilité ? Comment pouvez-vous devenir plus résistants face aux louanges des autres et à l’âpreté de leurs critiques ? Le fait de vous abaisser devant le Christ crucifié vous a-t-il appris quelque chose à propos de l’humilité ?